[Chronique] Jeanne Moreau : Le Tourbillon – La Bagatelle Classique

 

 

File:Jeanne Moreau.jpg« Le tourbillon » est une chanson française composée par Serge Rezvani et rendue célèbre par le film Jules et Jim en 1962, où l’actrice en était le personnage principal.

Selon certaines sources, elle était censée rester dans son cercle amical : Serges était peintre, et composait 7 ans plus tôt, une chanson évoque la relation compliquée entre l’actrice et Jean-Louis Richard, son premier mari. Mais à la demande du réalisateur François Truffaut, la chanson a finalement été mise dans le film.

« Pour différencier mon activité de compositeur de mon activité de peintre, je me suis camouflé derrière un pseudonyme, Cyrus ou Boris Bassiak (« bassiak » signife « va-nu-pieds » ou « vagabond » en russe, Boris est son prénom de naissance, et Cyrus est le prénom – également russe – que lui donnait sa mère lorsqu’il était enfant).

[Serge Rezvani] – Source : site de Serge Rezvani

Une chanson si bien adaptée à la reprise du roman, écrit par Henri-Pierre Roché, publié en 1953.

Jim et Jules, amis inséparables, tombent amoureux de la même femme, Catherine. C’est Jules qui l’épouse, mais cette dernière n’est pas heureuse avec lui : il accepte qu’elle prenne Jim comme amant. Éternellement insatisfaite, elle change sans cesse d’avis sur son choix amoureux.

Il y a eu beaucoup de reprises sur Le Tourbillon : par Pigalle, Vanessa Paradis, Alizée, Tal.

Minute Analyse

De tonalité majeure, la chanson est accompagnée par Bassiak (pseudonyme de Serges ) à la guitare classique. La mélodie semble avoir une forme « Rondo » : on a le même motif musical tout au long de la chanson, A-B-A-B. (A= couplet, B=refrain).

Comme indiqué ci-dessus, C’est François Truffaut, réalisateur du film, qui a fait la demande de faire figurer cette chanson. Serge, sous le pseudonyme de Bassiak y joue le rôle d’Albert : on le retrouve en train d’accompagner Jeanne dans Le Tourbillon :

« Et [François Truffaut] a souhaité que j’accompagne Jeanne sur trois notes. C’est ce que j’aime dans une chanson : qu’elle reste fragile, comme si elle était inachevée. »

En Voici l’extrait.

 

Mes paroles favorites :

« On s’est connu, on s’est reconnu
On s’est perdu de vue, on s’est r’perdu d’vue
On s’est retrouvé, on s’est réchauffé
Puis on s’est séparé

Chacun pour soi est reparti
Dans l’tourbillon de la vie
Je l’ai revue un soir, aïe, aïe, aïe
Ça fait déjà un fameux bail
Ça fait déjà un fameux bail »

Paroles

https://play.google.com/music/preview/Tu573xohbwocbrogpdf6wcbywkm?lyrics=1&utm_source=google&utm_medium=search&utm_campaign=lyrics&pcampaignid=kp-songlyrics

Et vous, à quoi pensez-vous exactement, lorsqu’on vous parle de Jeanne Moreau?

Merci aux Bagatelles pour votre lecture! Des points à revoir, suggérer? N’hésitez pas à nous en faire part.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s