Que se passe-t-il ?

Bonjour, comment ça va aujourd’hui ?

Je reviens vers toi non pas pour des oeuvres musicales (dommage !) mais pour exposer un constat.

On sait tous combien il est dur de mettre en application nos projets, d’y croire jusqu’au bout. Le fait d’avoir des personnes ou pas n’est pas un souci. Mais quand il y en a qui vous mettent des bâtons dans les roues : ça devient dérangeant.

Pourquoi j’expose cela ? J’ai pu voir les Fontaines (que je salue respectueusement), inquiets d’être face à des publications (de leur blog) signalées sur Facebook comme indésirables. Pourtant, voyez par vous-même : je ne vois rien d’affligeant à notre personne. Rien sauf du travail quotidien, des sacrifices, et de l’implication pour nous partager leur association culturelle.

Nous n’irons pas à enquêter sur celles/ceux qui l’ont signalé (derrière un écran en plus). Mais cela devient assez fréquent : il est facile d’agir derrière un poste d’écran, d’insulter parce qu’une chose ne nous convient pas. Mais difficile de voir le temps de travail qui a été demandé pour le faire. Certes, vous pouvez ne pas adhérer à certains points, parce que cela ne vous convient pas. C’est un fait, mais tant qu’ils n’affectent personne, chacun est libre de réaliser ses projets, de s’exprimer : on demande juste de respecter le travail de tout un chacun.

Bref, c’était le petit aparté « coup de gueule ». Mais sur ce, je vous laisse avec le titre « J’accuse » de Michel Sardou : hier le reportage à son propos était édifiant.

Bonne visualisation, ♫

Musicalement vôtre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s