Hello l’ami(e)! D’humeur matinale, pour te parler de RIVE. Sa musique de Rive s’écoule paisiblement, entre synthés luxuriants, voix minérale et bribes de nostalgie.

 « Onirique et poétique », « Pop luxuriante et enchantée », « Electro pop à fleur de peau » « Voyage exaltant aux multiples influences »… Soit les principaux adjectifs qui décrivent le projet du duo bruxellois, composé de Juliette (guitare piano, chant) et Kévin (batterie, machines).

Qualifié à maintes reprises par la presse de « Révélation 2017 », dès ses débuts, Rive a remporté plusieurs prix, remis par des professionnels, lors de différents concours en Belgique.

Leur premier EP « Vermillon », sorti en mars 2017, a permis au groupe de se produire dans plusieurs festivals prestigieux à la fois en Belgique, en Suisse et au Québec. Un album verra le jour début décembre 2018. Ils nous ont consacré du temps pour répondre à nos questions : merci de votre attention portée au blog!

Comment pourriez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs ?

Juliette : Nous sommes un duo de dream pop en français. Nous venons de Bruxelles. Sur scène, Kévin est la batterie et aux machines, de mon coté, je chante, joue de la guitare et du piano.

Pourquoi « RIVE » comme nom de scène ? Comment est né RIVE ?

Juliette : La rive, c’est la ligne entre l’eau et la terre, deux éléments qui renvoient à des imaginaires différents : l’eau, c’est mouvant, mystérieux, une invitation au voyage ; la terre, quant à elle renferme nos racines. On retrouve ce contraste dans nos textes, avec des paroles qui s’inscrivent dans un registre assez poétique, ce qui permet à chacun ou chacune de se les approprier, mais dont la signification renvoie à notre regard sur le monde dans lequel on vit.

Kévin : Sinon, le projet est né fin 2015. Nous avons remporté plusieurs prix, remis par des professionnels, lors de différents concours en Belgique (1er prix du Franc’off, douze prix dans le cadre du F. dans le texte), ce qui nous a permis de nous faire connaître et de développer le projet. Grâce à notre premier EP « Vermillon », sorti en mars 2017, nous avons eu la chance de jouer dans plusieurs festivals en Belgique, en Suisse, au Québec et en Chine.

J’ai découvert votre démarche artistique à travers le titre « Vogue », de l’EP « Vermillon » On ressent des influences Pop, variété française : est-ce bien votre démarche ?

Kévin : Oui, avec Juliette, historiquement, on vient de la pop. Radiohead, les Beatles, Blur, c’est la musique de notre adolescence.

Aujourd’hui, on écoute pas mal de groupe ou musiciens/musicienne plus électro, comme Moderat, Son Lux, James Blake, etc., mais aussi toute cette nouvelle vague de chanson française : Fishbach, L’Impératrice, Flavien Berger, Voyou…

Quel message souhaitiez-vous apporter à travers cet EP ?

Juliette : C’est un message qui se veut positif. Les paroles dépeignent une société traversée par nombre de crises, mais où l’amour, l’engagement permettent de garder espoir. La chanson « Nuit » revient, par exemple, sur les manifestations féministes « Reclaim the night » qui vise, en tant que femmes, à se réapproprier la rue la nuit. Les choses bougent, le monde change quand on arrive à se mobiliser individuellement et collectivement.

 

Chantez-vous principalement en français ? 

Juliette : Oui, seulement en français, puisque c’est notre langue maternelle, une langue dont on maîtrise toutes les nuances.

Comment définiriez-vous votre genre musical ?

Kévin : Disons Dream pop ou électro pop pour faire simple… Ce qui est sûr, c’est qu’on s’amuse, on teste des choses… on cherche des sonorités, des textures, des rythmiques qui nous interpellent… En puis, on reste influencé par la musique qu’on écoute quand on compose. On travaille actuellement sur notre premier album et par exemple, cela nous arrive d’utiliser des sons qu’on retrouve dans la mouvance hip hop parce qu’en ce moment, on aime beaucoup des artistes comme Odezenne, Lomepal ou encore Loud qu’on a découvert au Canada.

Vous allez participer au Festival Crossroads Festival.Connaissiez-vous déjà cet événement ?

Oui de nom 🙂 On se réjouit d’y jouer ! D’autant plus que si on a pas mal voyagé avec le projet (on a même eu la chance d’aller jusqu’en Chine) on n’a encore peu joué en France… On jouera donc le 12 septembre, à 20h30 à la Cave aux Poètes.

Avez-vous de futurs projets ? Des événements auxquels on pourrait assister ?

Nous préparons actuellement le premier album qui sortira à la fin de l’année. Des clips aussi sont en préparation, c’est important pour nous parce qu’on est attaché à notre univers visuel, notre clip réalisé sur le morceau « Justice » a d’ailleurs gagné pas mal de prix dans des festivals internationaux !

On se laisse en musique avec le titre « Justice ». On se dit à très vite!

Réseaux Sociaux : Facebook | Soundcloud | YoutubeTumblr | Instagram | Twitter

Publié par andieofficiel

Étudiante 🇫🇷 Passionnée par la musique 💁 Kesterienne. 🎶🇨🇩

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s