Thé Vanille, c’est un peu un «supergroupe» tourangeau qui réunit Nastasia (Boys In Lilies), Valentin (Mopa, Yuba) et Théo (Pince, Yuba). Né il y a quasiment deux ans, le groupe a réussi à se faire remarquer sans même avoir d’enregistrement, se faisant connaître surtout par l’énergie de leurs prestations scéniques remarquées, entre le Printemps de Bourges, le Festival les Femmes S’en Mêlent, et … Je crois en passer.

A quelques jours du Crossroads Festival, ils nous ont accordé une interview écrite : on y voit un groupe débordant d’énergie, affirmant sa démarche artistique. Merci de l’attention portée au blog!

Comment vous présenter face à nos lecteurs ?

De face… Ou le profil droit peut-être ? Haha sans rire, on s’appelle Thé Vanille, on vient de Tours et on fait de la musique complètement vivante.

Comment l’envie de faire de la musique ensemble est-elle née ?

Par l’envie commune de faire une musique différente de nos projets respectifs de l’époque. Et c’est un heureux hasard qui nous a rassemblé… la suite au prochain numéro !

Pourquoi avoir choisi Thé Vanille comme nom de scène ? Vous connaissiez-vous avant de former ce projet ?

Thé Vanille parce que c’est quelque chose qui se retient facilement parce que c’est le thé le plus dégueu du monde… On se connaissait certainement avant… dans une autre vie !

Pouvez-vous nous présenter vos influences musicales ? Et comment définiriez-vous votre démarche artistique ?

Nos influences musicales sont multiples : ça va de Madonna à Thee Oh Sees !, de Kendrick Lamar à Damon Albarn, ou de Maxime Leforestier à Molécule. Notre démarche artistique cherche à créer une musique sans concession qui nous plaît et qui nous fait plaisir à jouer sur scène !

 

Thé Vanille par Frank Loriou.jpg

Thé Vanille par Franck Loriou

 

Je vous ai découvert avec le titre « Who’s Bad » : fait-il référence au « Bad » de Michael Jackson ?

Involontairement oui ! Michael Jackson c’est quand même une référence en matière de Pop et de révolution musicale (bien que ce soit le producteur Quincy Jones qui soit derrière tout ça).

Après, dans l’histoire du morceau, l’idée c’était de rassembler les gens derrière un terme qui soit universel « Who’s Bad ? » ou qui n’a jamais fait de bêtises dans sa vie ?

En regardant le clip, on sent une atmosphère assez « décalée ». De quoi parle principalement ce morceau ?

Décalé, ça dépend du point de vue, tout est subjectif ! Pour nous on va dire que c’est la « normalité » haha, dans le sens où on ne se donne jamais aucune limite dans nos envies.

Si on a envie de faire un clip sur un match de basketball qui tourne en pogo avec plein de copains, comme on est beaucoup dans le DIY, eh bien, on le fait ! Plus sérieusement, le morceau parle de la dichotomie du bien et du mal qui régit constamment nos vies.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de ce morceau : la composition, le tournage du clip, la production etc ? Sans indiscrétion, où a été tourné le clip ?

La composition s’est fait à partir d’un riff de Valentin, puis d’un gros yaourt qu’il a pondu comme ça venant de nulle part (yaourt qui a ensuite été transformé en paroles par Nastasia).

Thé Vanille par Sand Cactaceae.jpg

Thé Vanille par Sand Cactaceae

Le tournage s’est fait aux côtés d’un ami qui s’appelle Max, à Tours à côté de chez nous, un dimanche de Pâques !

Quelles ont été vos inspirations sur ce titre ? Quel message souhaitiez-vous véhiculer à travers ce titre ?

Pour les influences : les Beastie Boys et Gong (sachant que Valentin aka Panacotta Man – qui est à la base du Yaourt on le rappelle, ne connaissait pas du tout les Beastie Boys !). Le message : « Vous allez finir par vous aimez les uns les autres, bordel de merde ? »

« Who’s Bad » fait-il partie d’un album, d’un EP ? Chantez-vous principalement en anglais ?

“ Who’s Bad ” fait partie d’un EP qui est sorti en mai 2016 et qui s’appelle “Motel Vanilla”, EP que l’on peut trouver partout sur internet (Deezer, Spotify …) ainsi que sur notre boutique en ligne sur le site www.thevanillemusic.com

Et oui, on ne chante qu’en anglais jusqu’à présent car Nastasia n’a pas encore bien appris à parler et écrire le français… On lui fait des dictées tous les jours pourtant !

Vous allez  bientôt participer au Crossroads Festival. Connaissiez-vous déjà cet événement ?

Non, on ne le connaissait pas et nous sommes très heureux de pouvoir bientôt venir le découvrir !

Sur quels festivals avez-vous joué dernièrement ? Qu’est-ce qui vous plait, vous passionne avec la scène ?

Nous avons joué à Aucard de Tours, Terres du Son, Art Sonic et Beat and Beer par exemple ! Après, on ne va pas se mentir, on est très souvent sur la route à jouer un peu partout !

Ce qui nous passionne : c’est la prise de risque sur scène ! On n’est jamais sûr d’en sortir indemne, jamais sûr qu’on va plaire, qu’on va tout bien faire, ou qu’on va finir le set sans trop de bobos … Et c’est ça le challenge !

Quels sont vos futurs projets et où pourra-t-on vous voir bientôt ?

Nos futurs projets : des clips qui vont bientôt sortir et qui pourront éclairer le public d’une nouvelle lumière sur nos histoires, notre mythologie ! Et puis, des concerts, des concerts, des concerts, toujours des concerts…

Il ne faut pas hésiter à nous suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel de nos aventures hebdomadaires, voire parfois quotidiennes !

Réseaux Sociaux : Spotify | Facebook | Youtube

Page artiste du Festival : https://www.crossroadsfestival.org/the-vanille

 

Publié par andieofficiel

Étudiante 🇫🇷 Passionnée par la musique 💁 Kesterienne. 🎶🇨🇩

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s