[Interview] T2I : « La vie et les fruits sont mes inspirations. » – LBCMusique

D’origine guyanaise, rémois d’adoption, T2i pose son univers musical armé d’un Hip Hop aux sonorités souvent électroniques, minimalistes, accompagnées de refrains entraînants. Une recette qui lui a valu deux sélections consécutives parmi les artistes suivis par La Cartonnerie de Reims (Scène des Musiques et Cultures Actuelles). Il nous a accordé du temps pour répondre à nos questions : merci de l’intérêt porté au blog.

Comment puis-je te présenter à nos lecteurs ? 
T2i, rappeur guyanais et rémois d’adoption au son fruité.
Te souviens-tu de tes premiers pas dans la musique ? 
Oui, c’était en Guyane ; avec des voisins, nous avions commencé à écrire pour s’opposer à un projet d’orpaillage. D’ailleurs, c’était un projet similaire à la Montagne d’Or qui fait débat actuellement sur place.
T2i-©Noun pour La Bijoutery.jpg
T2I ©Noun pour La Bijoutery
Pourquoi as-tu choisi T2I comme nom d’artiste ? 
Ce n’est pas moi qui ai choisi. Il m’a été attribué par des proches et je l’ai gardé.
Peux-tu me parler de tes influences musicales et comment définirais-tu ta démarche artistique ? 
Mes influences sont mixées entre le rap, le kompa, la salsa, la variété guyanaise et j’ai une affinité particulière avec la musique créole et africaine-descendante. Des artistes et groupes comme Stromae, Kid Cudi, Kassav, Buena Social Vista Club, Super Combo et Seu Jorge m’inspirent beaucoup.

 

Ma démarche artistique est guidée par la curiosité et la passion qui me permettent d’affiner mes compétences et de donner forme à mes idées.
Je t’ai découvert avec le titre « Vem Cà » : que signifie cette phrase ? 
Ça veut dire « viens » en portugais. Ce choix était un clin d’œil à Seu Jorge car justement j’ai samplé un de ses titres sur ce morceau.
En regardant le clip, on sent une atmosphère festive. De quoi parle principalement le titre ?
Le titre parle d’une rencontre entre deux personnes, l’une est attirée sans que cela ne soit réciproque pour l’autre.
Peux-tu me dévoiler les secrets de composition de ce morceau, le tournage du clip, la production, ..) ? Et, sans indiscrétion, où le clip a-t-il été tourné ? 
Ce morceau a été composé et enregistré dans mon home studio, comme l’intégralité de mes titres. Le choix du sample s’est fait après qu’un proche m’ait dit que je ressemblait à Seu Jorge. Quand il m’a dit ça, je ne connaissais pas l’artiste et en me renseignant j’ai grave kiffé ses sonorités et ça me correspondait.
T2i © Myms pour La Bijoutery
T2I
Pour le clip je me suis entouré d’une équipe de passionnés composée de  Anne « NouN » Le Mottais au décors et à la production, Gaëtan Da Silva à la caméra ainsi que Karl Lerus à la réalisation. Le clip a été tournée à Rio l’été dernier (haha). Non, en vrai le clip est tourné à Bastille dans le bar rock/metal La Mécanique Ondulatoire. Avec Anne, un gros travail sur le décor a été fait pour transformer le bar en un lieu chaleureux et exotique.
Quelles ont été tes inspirations pour « Vem Cà » ? Quel message souhaitais-tu apporter à travers ce titre ? 
La vie et les fruits sont mes inspirations. La vie car le point de départ de « Vem Cà » est une expérience réelle, qui a ensuite été développée pour être mis en musique. Les fruits car je souhaite imager la métaphore « le fruit de ma passion ». Au delà des paroles, c’est surtout à travers la démarche de conception du titre que j’ai voulu diffuser un message : « avec peu, nous pouvons faire beaucoup par passion ».

 

 

 

« Vem Cà » fait-il partie d’un album, d’un EP ? 

Oui, c’est le premier fruit d’un cocktail de saveurs variées. Je souhaite proposer prochainement un EP avec des sonorités similaires : nous parlerons de rap fruité.
Tu vas bientôt participer au Crossroads Festival. Connaissais-tu déjà cet événement ? As-tu déjà participé à cet événement les années précédentes ? 
Non c’est une grande découverte pour moi, honoré de participer à ce festival.
Qu’est-ce que tu aimes quand tu montes sur scène ? 
Surprendre et imprégner le public du fruit, à tel point que même longtemps après, ils me ressortent ça sur les réseaux sociaux : « Propage le fruit ». Ce qui est une preuve d’écoute et de bonne perception du message diffusé.
Quels sont tes futurs projets ? Quels sont les prochaines scènes que tu vas fouler ?
Un EP est préparation. Cayenne le 29 septembre et Reims le 4 octobre sont mes prochaines destinations pour propager le fruit. #PropageLeFruit.

Réseaux sociaux : Facebook | Instagram | Twitter

Page artiste du festival : https://www.crossroadsfestival.org/t2i

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s