Et si on se posait, pour parler de Thomas Kahn? C’est avec immense joie que je te partage l’univers de l’artiste, qui nous a accordé du temps pour répondre à nos questions. Et je pense que si son nom te dit quelque chose ? Je te laisse découvrir l’entrevue du blog. Belle lecture 🙂

  • Bonjour Thomas, merci de l’intérêt porté au blog « LBCMusique » ! Comment la musique est-elle venue à toi ?

Bonjour « LBCMusique » !  De manière très simple. Mon père est guitariste et mon grand frère était bassiste, amateurs tous les deux. J’ai vite ressenti le besoin d’exprimer mes sentiments à travers la musique. J’ai commencé par la basse, puis la guitare et le piano tout en explorant le chant il y a plus de 10 ans maintenant.

  • As-tu des influences musicales ? Comment définirais-tu ton genre musical ?

J’ai de multiples influences, ça va de Otis Redding à Gorillaz en passant par Noir Désir et Selah Sue. J’aime les belles voix. Je me suis essayé au rock, au reggae, au jazz, au blues pour finalement me rendre compte que c’est la Soul qui me donnait le plus de frissons. La base de mes compositions et toujours teintée d’influences Noir-américaines mais sur l’album qui arrive j’ai pris plaisir à mélanger la Soul des années 50-60 avec des textures, des sonorités d’aujourd’hui pour un style qu’on définit comme Nu-Soul.

  • Je t’ai découvert grâce à « The Voice » : quel a été le déclic qui t’a permis de participer à cette émission ?

J’ai tout d’abord était contacté par Rising Star en 2014 et je me suis rendu aux castings par curiosité. Pas convaincu j’avais laissé tombé l’idée de participer à une émission TV jusqu’à être contacté par The Voice un mois plus tard. J’ai alors pris la décision de participer à l’émission mais en étant bien encadré c’est à dire avec un manager, un label et un avocat. J’avais conscience que ça pouvait changer ma vie.

  • Comment as-tu vécu ces moments ? Quelle a été pour toi la prestation qui t’aurait le plus représenté ?

Ce sont des moments hors de la réalité et hors du temps. Ce sont de très belles rencontres et une expérience très enrichissante et intéressante. Il y a eu de très bons moments comme de très durs mais j’en garde un bon souvenir.

La prestation qui m’a le plus représenté était la première avec ma reprise en « blues » de Redemption Song de Bob Marley. Je chantais cette chanson à tous mes concerts avant de participer à l’émission et pour moi ça avait un sens. J’ai pris plaisir à bousculer les codes aux grands « dam » de certains puristes de cette chanson.

  • Thomas Kahn, c’est aussi l’artiste aux deux EP, et aujourd’hui un premier album : pourquoi avoir choisi « Slideback » comme nom d’album ? Comment le définirais-tu ?

Chaque chanson de cet album et comme une photo singulière, un moment précis inscrit dans ma mémoire. Etant graphiste de passion je fonctionne beaucoup par images. « Slide » c’est glisser mais c’est aussi la diapositive en anglais (tu me suis?) et « back » vers l’arrière. Je t’invite en quelque sorte à un voyage moderne dans mon passé . La photo de la pochette de l’album est d’ailleurs en noir et blanc pour appuyer le propos.

  • Peux-tu nous dire quelles ont été tes inspirations à travers cet album ?

On s’est appuyé sur beaucoup d’influences. On peut retrouver du Gorillaz pour la chanson « Twinkling Star », du Otis Redding pour « Blame and Regret », Nina Simone pour « Go back home ». Nous sommes allé chercher du côté de Selah Sue et Patrice également et même un peu du côté de Rage Against The Machine pour « The Ice of Silence ».

  • Tu as partagé un extrait de l’album, « The Ice Of Silence ». L’album suivrait-il cette lignée ?

« The Ice of Silence » est moderne, épurée, soul et rock par ce qu’elle raconte mais tout l’album n’est pas à son image. J’avais envie de générosité  et de vraiment mettre la musique au service des paroles de chaque chanson et de son propos. On a travaillé au titre par titre pour les univers. Pourquoi?

Parce que je considère qu’un être humain n’est pas à ranger dans telle ou telle case. Cette complexité est une richesse que j’avais envie d’explorer. Ma voix et mon phrasé sont typés soul de toute manière, du fait de mes influences c ‘est elle qui fait le lien entre les chansons.

  • Pourrais-tu nous dire comment s’est passé le projet (collaboration, composition, production, tournage…) ?

J’ai tout d’abord composé 30 à 35 chansons guitare/voix que j’ai présenté à Martin Domas (clavièriste), Baptiste Onzon (Batteur) et Vivien Bouchet (réalisateur artistique) qui m’accompagnent depuis plus de 4 ans maintenant. Nous avons séléctionné les 12 morceaux qui nous touchaient le plus. On s’est enfermés 1 mois en résidence dans la salle du 11 bis à Vichy avec Victor Rouanet notre technicien son pour pré-produire les morceaux et acter une direction artistique cohérente avec l’EP  précédent (« Pulse ») : nous souhaitions avoir une « Soul moderne ». Notre réalisateur artistique nous a alors orienté vers :

Laurent Dupuy : ingénieur son de Alpha Blondy et Ben l’Oncle Soul récompensé par deux fois par un Grammy Award

les grands Studios Palaces à Moulins sur Allier qui n’ont rien à envier aux studios d’enregistrement parisiens en terme d’équipement

Basalte Studio à Clermont-Ferrand pour le mastering avec qui Vivien a l’habitude de travailler

– Yann Orhan, photographe parisien réputé qui travaille avec Cali, Bertand Cantat, Miossec et bien d’autres car nous voulions également collaborer avec un photographe qualifié pour toute la partie visuelle de l’album.

La production de l’album est gérée par le label indépendant clermontois « Flower Coast » dans lequel je suis signé depuis le début de cette aventure.

  • As-tu de futurs projets ? Y aurait-il des événements auxquels on pourrait participer ?

On est en train de préparer la tournée qui suivra la sortie d’album le 8 février 2019 partout en France. Le clip du premier single sortira le 12 octobre 2018 sur le net. Je serais au festival pro du MaMA à paris le 19 Octobre à la salle FGO Barbara.

Il y a une tournée de belles salles en Auvergne, 3-4 dates jusqu’à septembre. Tout est mis sur facebook et mon site internet. Et je commence doucement à composer l’album suivant!

Réseaux sociaux : Facebook | Twitter | Instagram | Site officiel

Crédit photo de couverture : Yann Orhan

Publié par andieofficiel

Étudiante 🇫🇷 Passionnée par la musique 💁 Kesterienne. 🎶🇨🇩

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s