Interview Billet d’humeur : « Billet d’Humeur c’est 4 gars sympas qui font de la pop-vocale-électro » – LBCMusique

Un Billet d’humeur pour commencer la journée ? C’est à travers une cover du titre Il fait beau que ma journée s’est illuminée. 4 artistes en harmonie, ça fait beau à voir. Tous ont gentiment accepté de répondre aux questions du blog LBCMusique : un grand merci d’avoir joué le jeu. Ce que j’en retiens : humeurjoie et bonne humeur !

Belle lecture 🙂

Comment pourrait-on présenter « Billet d’humeur » ?

Brice : Alors, Billet d’Humeur c’est 4 gars sympas qui font de la pop-vocale-électro. Pourquoi pop vocale, parce que toutes les instrus qu’on compose sont faites avec le plus simple appareil : la voix. Les rythmiques sont faites au beatbox. C’est Allan le beatboxeur du groupe. On ajoute ensuite des effets électro dessus pour lui donner plus de rondeur et de lourdeur. C’est JB le dj du groupe. Moi Brice, je suis chanteur et parolier du groupe. Davy est chanteur, il fait les chœurs et l’ambianceur en concert LOL


Vous connaissiez-vous avant de former le groupe ?

Brice : Bah ouais on est amis d’enfance ! Enfin, Allan et moi on est jumeaux, donc on se connaît bien, au moins depuis le ventre de notre mère LOL. On a rencontré Davy quand on était à l’école primaire, et on a fait du foot en club avec lui pendant plusieurs années. JB est arrivé bien plus tard dans le groupe, mais quand on la rencontré, le courant est passé tout de suite. C’est comme si il avait toujours été là.

JB : On est 4 frères.

 


En vous écoutant, on sent les diverses influences que vous avez : comment vous organisez-vous ?

Allan : C’est vrai qu’avec 4 personnes, t’as forcément 4 personnalités différentes et des influences musicales différentes. Mais aucune ne prend le dessus sur l’autre. On s’écoute tous, on essaie de se comprendre. On fait découvrir les coups de cœur musicaux aux uns et aux autres. On se raconte pourquoi et comment tel ou tel artiste a influencé l’écriture de tel ou tel titre. Et on valide ensemble. Si on se sent tous en phase, on y va. Sinon, si y en a un qui doute d’une prod, d’un morceau ou quoi… on le tabasse LOL. Nan en vrai, on en parle.

Brice : La clé c’est de discuter. Et ça prend des heures… tu peux nous croire !

 


Vous avez dernièrement sorti l’album « Hollywood » : comment pourriez-vous décrire cet album en un seul mot ?

Allan : c’est une « mise en bouche »

Brice : je dirais « sincère »

Davy : « surprenant » et à la fois « festif et émouvant »

JB : « puissant ». Un album plein d’espoir aussi.

 


Quelle a été votre démarche au cours de la préparation de l’album (composition, tournage, collaboration) ?

Brice : En fait, on jouait déjà nos sons sur scène depuis un moment déjà. Donc l’album était prêt depuis longtemps, il n’était juste pas fixé sur une support physique. C’est pour ça qu’il existe au moins 10 versions de chacun de nos titres qu’on a joué différemment à chaque concert avant de faire l’album. On est contents d’avoir fait un album. Peu d’artistes ont la chance de réaliser ce rêve !

Allan : Pour l’enregistrer, c’est allé plutôt vite. On savait les thèmes qu’on voulait aborder, Brice était très inspiré. Il a écrit tous les textes des 10 morceaux de l’album. Pour les prods, on avait surtout envie de s’amuser et de montrer ce qu’on était capable de faire avec les voix, le beatbox, l’électro. C’est un concept très original donc l’idée c’était de le présenter de la manière la plus simple et claire. L’idée c’était pas de faire de la performance. La démonstration, on la fait plutôt en concert. Là l’idée c’était de véhiculer des émotions fortes, de parler au cœur.

JB : Y a pas de feat. sur l’album parce qu’on a préféré montrer qui on était avant tout dans un premier temps. Comme disait Allan, c’est une mise en bouche.

Davy : On réserve ça pour le 2ème… peut-être ! LOL

 


Quelles émotions avez-vous ressenti en voyant votre album publié, les retours face à ce travail fait avec motivation ?

Brice : pfff ! Un grande fierté. Et puis de voir tes parents l’écouter dans leur voiture, ça c’est indescriptible comme sentiment.

Allan : Grave !

Davy : Le bonheur. Surtout de voir que c’est un album qu’on peut enfin partager avec notre public ! Ça fait quelque chose !

Avez-vous de futurs projets ? A quels événements pourra-t-on vous retrouver ?

Brice : Ce concept de pastilles, c’est un moyen pour nous de revisiter certains titres qu’on aime à la sauce Billet d’Humeur c’est-à-dire avec un PAD, du beatbox et du chant. C’est sans foritures. C’est un moyen de montrer qui on est et nos influences à travers des titres déjà connus. Comme ça, les gens savent tout de suite nous positionner.

Allan : Ouais c’est pas juste des covers. C’est de la ré-adaption, parfois de la réécriture même (par exemple sur nos pastilles de Passi ‘je zappe et je mate’ ou de Pomme ‘adieu mon homme’). Et on propose des petits clips pour accompagner la nouvelle compo. C’est beaucoup de travail en fait !

JB : Et ça dure que 1m30 voire un peu plus mais moins de 2min parce qu’on se dit justement que les gens doivent avoir compris notre projet en ce minimum de temps. Donc c’est un challenge qu’on se donne toutes les semaines pour faire des pastilles courtes, créatives et de qualité.

Davy : On les poste tous les lundis sur tous nos réseaux. Et les gens en redemandent c’est trop cool. On a créé un espèce de RDV entre eux et nous. LOL

Allan : De toute façon, on communique toutes nos dates sur nos réseaux sociaux et site

 

Réseaux sociaux

YoutubeSite InternetFacebookInstagramTwitterSoundcloud