Interview Kévin BOURGEY – LBCMusique

Suite à la sortie de Dingue de toi, Kévin Bourgey a chaleureusement pris du temps pour répondre à mes questions. Le parcours de l’artiste, membre de la PRFamilypermet de voir qu’il est possible de réaliser ses rêves : mais il faut se motiver et donner tous les moyens de le faire.

En lisant ta biographie, je vois que tes études ont été dans les métiers de la sécurité et prévention : quel a été le déclic qui t’a permis de voir l’importance de la musique ?

En effet, j’ai eu un parcours assez atypique. La musique a toujours été omniprésente dans ma vie depuis le plus jeune âge où j’ai commencé l’école de musique avec le saxophone pour instrument. J’ai dû arrêter par manque de temps et pour les études. Autour de mes 16 ans j’ai commencé à vadrouiller les karaokés, le déclic et l’envie sont venues de là. Les retours des gens, proches ou moins proches m’ont poussé à me lancer à travailler un autre instrument, ma voix. Mais je n’avais pas fini mes études et avant de me lancer dans une éventuelle carrière musicale je voulais assurer mes arrières avec des diplômes. Ce que j’ai fait.

Tu as récemment sorti Dingue de toi : comment le décrirais-tu en un seul mot ?

Ce single n’était pas forcément prévu. Je suis tombé sur une annonce de casting pour le célèbre concours de l’Eurovision.

En un seul mot, je dirai « éclate » car je me suis éclaté à le faire avec des personnes que j’apprécie.

Bien qu’on puisse ressentir des fêtes, on entend un texte profond dans les paroles. Quelles ont été tes inspirations au cours de ce projet ?

Le texte est en effet travaillé avec un son plutôt festif. Nous sommes simplement partis sur une histoire amoureuse. Une personne amoureuse essayant d’attirer une personne pas forcément avec le même ressenti ou inaccessible.

Le titre a été en collaboration avec Stéphanie pour l’écriture (avec toi), et Géraldine Potron pour la composition : comment avez-vous réuni vos différentes idées à travers une seule chanson ?

20170717-120054-0
Kévin Bourgey

La création du titre a été très simple je dirais. Pour l’histoire, voulant participer au concours de l’Eurovision j’ai demandé à Géraldine Potron (compositrice) si elle était intéressée de se lancer dans ce projet fou avec moi. Elle a accepté et je lui ai laissé carte blanche sur la compo, je lui ai simplement dit « propose moi ! ». Dès lors de l’arrivée du son, j’ai accroché, ça m’a emballé. Mais pour l’écriture je voulais avoir un regard neuf et une aide de plume, j’ai donc demandé à mon amie Stéphanie Petrequin de m’aider dans l’écriture. Nous avons beaucoup travaillé par Skype afin de poser des paroles sensées et de pouvoir raconter une histoire. Tout s’est fait très naturellement et rapidement. Nous nous sommes ensuite retrouvé sur Paris pour l’enregistrement et tout s’est fait en une après midi, je dirais même 2H.

Ce titre va rester dans nos têtes. En attendant, aura-t-on l’occasion de te voir chanter sur scène ?

Concernant les scènes pour le moment c’est très calme, je me suis penché sur la promotion du single, mais je ne doute pas que d’ici avril-mai nous nous retrouverons sur scène ! L’agenda sera bien sûr, sur mon site internet.

Sur quelles plateformes peut-on te retrouver pour suivre ton actualité ?

Concernant les plateformes vous pourrez bien sur le retrouver sur toutes les plateformes traditionnelles, deezer, youtube, spotify, apple… et même jusqu’en Chine et dans le monde !

Réseaux sociaux

FacebookTwitterInstagram