Pause musicale : nouvel album « Hypersensible » de Cat Loris – LBCMusique

Cat Loris a sorti en numérique le 19 mars son premier album,  « Hypersensible », réalisé par Chadi Chouman de Debout sur le Zinc. La version physique sera disponible le 24 mai : au fur et à mesure des 14 titres qui font voyager dans des paysages tant intimes qu’universels, transportés par les arrangements métissés au travers des différents thèmes abordés, nous découvrons les textes et les musiques écrits par l’artiste, dont certains en collaboration avec Chadi Chouman, Frédéric Longbois ou Jean Olivet. L’album n’a pas une semaine, mais les retours sont nombreux et positifs : tu devrais prendre le temps de l’écouter, il nous entraine à travers différentes histoires.

Mon avis

J’ai été touchée de découvrir l’univers de l’artiste, qui a transmis ses émotions. Je me suis sentie en symbiose avec le personnage décrit dans chaque titre, comme si cela pouvait être ma propre histoire. Grâce à cette impression d’être plongée dans différents récits de l’album, j’ai voyagé, rêvé, ressenti de la joie, de la peine, traversant presque toutes les perceptions d’un être humain… Je me suis sentie vivante ! 

Aux diverses influences, Cat Loris porte la langue française sans trop en faire, en ajoutant sa touche personnelle. Elle est pleine de vie, et aime partager les différents sentiments qu’elle a pu rencontrer : on le ressent dans sa musique.

Mes deux chansons préférées : Hypersensible, qui expose les péripéties d’une personne qui assume et transcende sa sensibilité plus grande que la moyenne. 

image1

Et Mon cœur, parle-moi, demandant sans doute à son propre cœur, d’accepter ses excuses après qu’elle ait refusé d’écouter ses peines.

L’introduction nous annonce la couleur avec des paroles pouvant sembler alarmantes, mais c’est en réalité un chant bienveillant : face à cette situation, on pourrait s’attendre à un cri de douleur, pourtant l’atmosphère semble calme. Et puis, nous observons des influences musicales hispaniques qui accompagnent et semblent consoler la douleur perçue. Un voyage qui nous donne encore plus envie d’écouter l’histoire racontée, et d’espérer, d’écouter toujours son cœur, qu’il soit comblé d’amour ou qu’il souffre…

Je pense que Cat Loris a encore beaucoup de choses à raconter, alors je t’invite à suivre ses projets : je ne pense pas qu’elle s’en arrêtera là.

D’ici là, très bonne découverte, et n’oublie pas de la suivre sur les réseaux sociaux !