[Coup de coeur] Katia Rybakova : « Les lutins de la chanson » – LBCMusique

Destiné aux enfants mais pas que. C’est grâce à l’album Les Lutins de la chanson que nous avons découvert Katia Rybakova, je découvrais une artiste à différentes philosophies.

Album Les lutins de la chanson

Un album destiné à l’enfance,  mais pas que : Les lutins de la chanson montrent un projet familial avec pour objectif de transmettre ses valeurs musicales :

Résultat de recherche d'images pour "les lutins de la chanson katia"
Livre-CD de l’album Les Lutins de la chanson

 

 

 

 

 

 

 

  • Texte en russe: Katya Yarovaya
  • Adaptation en Français
  • Interprète: Katia Rybakova
  • Musique: Katya Yarovaya
  • Arrangements : Serge Perathoner (piano).

 

Nous devons l’illustration à Valéry Rybakov – artiste peintre et metteur-en-scène. L’Objectif  de ce projet est de partager une richesse musicale que représente les œuvres Russes à son public francophone. Une façon de rendre hommage à Katya Yarovaya, sa mère qui était une grande artiste Russe : Katia redonne vie à ses œuvres en l’adaptant en français.

View this post on Instagram

Cette année à Paris au #theatre de l’Atalante (Place Charles Dullin Paris 18), pour la 15ème fois (!) aura lieu le festival de la #culture russe à #Paris « Cosmos ». Je suis heureuse de participer au gala concert le samedi 27 avril, pour rendre hommage et interpréter les chansons de la poétesse et « barde » russe Katia Yarovaya (1957-1992) et, ma mère. Au plaisir de vous y voir, en ce doux printemps 2019 ! Ps: programme en langue russe mais avec quelques explications en Français ☺️••• 🎭🎭🎭••• В этом году, в Париже, в театре Аталант на Монмартре, в 15й раз состоится фестиваль русской культуры в Париже – “Космос». Я рада принять участие в гала-концерте, в субботу 27 апреля, с песнями русской поэтессы и барда – Кати Яровой (1957-1992) и, моей мамы. Встречаемся там! Ps: программа фестиваля и концерта на русском языке, но с пояснениями на французском..) ••• photo @olgagusinskaya 😘 ••• #париж #музыка #фестиваль #катяяровая #поэзия #бард #chanson #scene #concert #sortiraparis #alhambraguitars

A post shared by Katia Rybakova (@katia_rybakova_music) on

Un rêve d’adolescence qui se réalise ? Il est très intéressant de réécrire une nouvelle oeuvre tout en restant fidèle au texte initial.  Mais une bonne traduction est nécessaire, afin de rendre l’oeuvre fluide et plus proche de ses émotions initiales. Les courants musicaux comme Tchaïkovski sont à l’honneur : un dynamisme très intéressant.

Mon tout petit avion

Contrairement à l’œuvre originale de  Katya Yarovaya, joyeusement accompagnée de sa guitare, Mon tout petit avion est moins marqué par l’univers enfantin, et s’adapte à tous environnements. On constate tout de même une balade mélancolique, n’est-ce pas?  Appuyons sur le fait que l’univers de musique est le même.

La chanson a été adaptée en français, tout en se rapprochant du sens apporté par l’oeuvre originale.

C’est une allégorie de ma vie

Peut-on dire que l’avion sublime le projet artistique et que le petit bateau le complète ? Soulignons l’allégorie entre le piano de son titre (qui a été arrangé par Serge Perathoner) et la guitare du titre original, marquant la genèse du projet ainsi que la transmission de valeur.

Peut-on finalement se dire que la balade est mélancolique, donc triste ? Et bien non. Nous ressentons la lueur d’espoir apportée dans ce message s’illustrant de souvenirs, du patrimoine Russe.

Pour conclure, nous pouvons voir un projet familial qui se mélange comme ces couleurs. Le choix des instruments apporte un sens musical. L’idée de Katia était de faire une image de sa vie, son histoire, mais aussi chanter ses chansons qui ont ses racines dans sa Russie natale. Un beau clin d’œil à la Russie très bien réussi.

Pourquoi en avoir fait un livre-cd ?

Objet traverse les générations et les voyages.

Le livre a été édité en France (Imprimeur Cloître). L’idée est venue après un constat : malgré d’innombrables déménagements, l’artiste préservait depuis sa petite enfance des recueils de poésie. Un objet précieux, que l’on n’oublie pas surtout quand il a traversé notre enfance. C’est donc de plusieurs souvenirs et la culture que l’idée est venue.

Et avantage, les parents peuvent aussi s’approprier ce formidable projet et aussi contribuer au devoir de mémoire de leurs enfants : alors on s’y met ?

Qui est Katia Rybakova ?

Issue d’une famille d’artistes, passionnée de poésie et interprète de chansons, Katia grandit sous l’influence des deux cultures: la Russie où je suis née et la France où je suis « re-née », à l’âge de 14 ans, lorsque elle y immigre avec son père. Sa mère n’étant plus là, la jeune adolescente rêve d’apprendre le Français pour pouvoir un jour traduire ses poèmes et chansons et les interpréter. Ce que je fais : Lettres Modernes, cours de musique, concerts en Français, en Russe, partout, et ce jusqu’à l’idée du projet des « Lutins de la Chanson ». 

Retrouve Katia sur son Site Internet, Facebook, Instagram