[Cultur’Instant] Vernis Rouge : « Osez, osez, osez. » – LBCMusique

dc2d511e-5f1b-433a-9e3d-221a4d627151 2

Manon Debs, 20 ans, est auteure-compositrice interprète indépendante : elle s’accompagne de sa guitare pour nous dévoiler ses chansons, en nous emportant dans son univers artistique aux textes poétiques et à la musique épurée. Elle a vécu 9 ans au Liban avant de devoir fuir le pays (en cause : la guerre) et venir en France. Cette arrivée lui a permis de développer sa musique en intégrant le conservatoire en tant que pianiste. Vernis Rouge, c’est la féminité traduite en musique, avec des anecdotes culturelles :  né en juin 2018, ce projet s’accompagne de Arno Ivaldi, son fidèle ami qui s’imprègne de l’univers de la chanson et lignes directrices données par l’artiste.

Elle nous a accordé du temps pour répondre aux questions de la rédaction : une belle surprise vous attend en fin d’article 🙂

LBCMusique-D’où vient la fameuse idée de vous nommer Vernis Rouge ?

Vernis Rouge est un nom d’Arno et moi, car initialement nous étions un duo, mais j’ai préféré continuer seule dans la musique et travailler avec lui uniquement pour l’illustration et la photographie/vidéo. Je mets du vernis tous les jours, et le rouge est la seule couleur que j’utilise. J’adorais en mettre à Arno, et il fallait trouver un nom. Alors vous savez comment c’est.. Vernis Rouge est apparu comme une évidence. On souhaitait mettre en valeur notre goût du féminin, et à travers le rouge exprimer notre amour pour l’amour.

LBCMusique-Vous avez dernièrement sorti Femme Nue, accompagnée de ce vernis rouge, cette cosmétique qui suit beaucoup d’entre nous : que vous a-t-elle inspiré au cours de la composition ?

L’idée de considérer ma musique comme de la cosmétique me plaît bien, car c’est un univers que j’ai à offrir, complet, travaillé et personnel, que je m’efforce de rendre le plus cohérent possible. Je suis une grande bosseuse, et une passionnée.

Il n’y a pas un jour que je passe sans me maquiller, parce qu’au delà du côté esthétique que ça représente, j’aime encore plus me dire qu’une fois prête, je me dois de faire qu’une bouchée de cette journée. J’aime la beauté au sens large, la délicatesse, l’intelligence et je suis très sensible aux détails. Ce sont ces qualités qui guident ma musique.

LBCMusique-Malgré la sensation de désir, d’amour, on voit la femme affirmée, sûre de ses actions : quel message souhaitiez-vous mettre en avant ?

Je pense que tout est une question d’intelligence et d’équilibre. J’entends par intelligence la capacité et l’habitude d’analyser les situations auxquelles on fait face.

Savoir et oser se mettre à nue sans jamais se perdre. Deux mots guident ma vie : l’intégrité et la détermination. J’affirme ma sensibilité, tout autant que ma force de caractère. Osez, osez, osez.

LBCMusique-Comment s’est passée la collaboration avec Arno Ivaldi ?

« Dire sans dire », c’est ce que j’admire chez lui. Je parlerais d’une alchimie artistique. Selon moi, entre deux artistes il y a compréhension ou il n’y a pas. Avec Arno c’est bien au-delà d’une collaboration. Vous savez on peut expliquer ce que signifient nos musiques jusqu’à une certaine mesure, car il y a toujours de l’inexprimable, quelque chose d’innommable qui ne peut que s’interpréter par la sensibilité de chacun.

Avec Arno nous avons la même. Je lui donne quelques lignes directrices quand il doit réaliser une de mes illustrations, mais il lui suffit d’écouter ma chanson pour savoir ce qu’il faut en retenir. J’aime la délicatesse, la recherche de ses réalisations. Cela fonctionne ! Il n’y a pas plus à dire ahah.

LBCMusique-Entre temps, vous êtes très active sur Instagram, pourra-t-on vous retrouver autour d’une discussion musicale, à parler de Beethoven et autres sujets passionnants ?

Cuisine libanaise, Édith Piaf, questions existentielles,… Beethoven ! J’en serais honorée ! Sachez que je viens d’une formation classique, avec plusieurs années au conservatoire en tant que pianiste. La chanson n’est qu’une des cordes de mon arc, mais je suis également compositrice de musiques « classiques » uniquement instrumentales. Je vous suggère mon dernier titre « L’une de mes nuits », j’adorerais avoir votre opinion.

Si vous saviez tout ce que je cache ! Mais je n’en dis pas plus.. Mes musiques sauront en dire plus que moi à ce sujet.