#Culturinstants

[Exclu] [Entrevue] Mona San : « J’ai l’habitude de décrire cet album comme ayant deux pôles extrêmes et opposés. »

Entre électronica et hip hop,  dévoile depuis quelques années son univers électro futuriste et ses rythmes puissants. Mené par le jeune compositeur Julien Perrigault âgé de vingt ans, Mona San a sorti son premier album ~p+n|d•r~ (Pandore)  chez Alter K / Pschent. Focus musical sur un artiste au courant artistique futuriste.

A qui doit-on ton nom de scène « Mona San » ?

Ce nom vient de la Mona Lisa que j’ai mêlé au suffixe « san », étant sensible à la musique traditionnelle japonaise. Je recherchais un pseudo ayant une sonorité assez douce. Mona San sonne Hip-Hop, j’adore le Hip-Hop, alors j’ai adopté ce nom!

Mona San

Tu viens de sortir ton premier album « ~p+n|d•r~ » : pourquoi l’avoir nommé ainsi ?

Son nom vient de l’histoire de Pandore, dans la mythologie grecque. J’ai l’habitude de décrire cet album comme ayant deux pôles extrêmes et opposés. Les musiques associent brutalité et douceur. Je voulais alors démontrer cela dans le titre de l’album grâce aux symboles.

Nous avons 15 titres qui peignent différentes émotions, avec plusieurs collaborations : qu’as-tu voulu partager à travers ce projet ?

J’ai voulu partager une vision hybride entre musique Electronica et Hip-Hop en m’appuyant sur le sound design. C’est ce qui m’excite le plus dans la musique électronique : créer de nouvelles choses, de nouvelles textures de son. Faire des collaborations apporte une certaine richesse culturelle au sein d’un projet. Des mélanges artistiques insoupçonnés en jaillissent alors.

Notre titre favori se tourne vers « Innerbl◊◊m » : quelles ont été tes inspirations ? Comment s’est fait le projet ?

Durant les deux ans que j’ai passé à conceptualiser ce projet, énormément d’œuvres différentes m’ont influencé comme Bon Iver ou Mad Max. Je suis constamment à la recherche de nouvelles choses, de fraîcheur. Innerbl◊◊m est née lorsque mon album n’allait pas bien. Mécontent de beaucoup de mes musiques, j’ai décidé d’en refaire une grande partie. Je souhaitais ce projet beaucoup plus mécanique. C’est alors qu’Innerbl◊◊m est apparue.

Maintenant que ton album est sorti, à quoi pourrait-on s’attendre pour Mona San, malgré les perturbations de l’industrie musicale ?

Le clip de 35 minutes représentant les 15 titres de mon album sort le 8 Mai. J’espère que l’activité aura repris d’ici cette date. Dans le cas contraire, les gens auront alors le temps d’apprécier l’album et sa vidéo!

Pour finir, aurais-tu un dernier mot à partager aux lecteurs ?

Un second extrait de mon album sort le 17 Avril, accompagné de son clip. Ce morceau a une place particulière pour moi. Il a été essentiel à la création de cette version de l’album. Je tiens alors à vous le partager avant la sortie du projet complet.

Merci pour cette interview, à bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :